Extrait n°8 du livre Crucial Accountability | VitalSmarts France
Contact Retour en haut

Crucial accountability

22 août 2019

Extrait n°8 du livre Crucial Accountability

Parution en Septembre 2019

Ne pas confondre motivation et capacité

Dans votre quête d’influence, vous prendrez soin de ne pas confondre motivation et capacité.

Trop souvent, les gens nous donnent des explications qui ne nous permettent pas clairement d’identifier s’ils ne veulent pas ou s’ils ne peuvent pas faire ce que nous attendons d’eux. Et ce même si nous avons abordé le problème de la manière la plus courtoise possible.

Impliquer c’est à la fois aider et motiver

Quand on implique une personne dans la recherche de solutions, on découvre ses idées sur la question. Elle peut très bien savoir que faire mais être bloquée, car il lui manque un aval ou une ressource (des moyens financiers ou humains, des informations ou des données). Et même si elle ne sait pas forcément comment procéder, elle peut avoir un avis sur ce qui ne fonctionnera pas. Le meilleur moyen d’influencer quelqu’un qui manque de capacité est de lui demander en toute simplicité : « Tu as déjà réfléchi à tout ça, à ton avis, que faudrait-il faire ? » Si vous invitez la personne à partager ses pensées et son sentiment sur la question, vous obtiendrez des éléments auxquels vous n’auriez pas forcément pensé vous-même.  Si elle peine à appréhender complètement la situation ou n’a pas d’idées, il sera toujours temps de venir à la rescousse avec vos idées ou conseils.

La manière dont vous vous exprimerez sera d’une importance capitale. Un ton directif, des suggestions trop directes ou l’emploi de l’impératif ne donnera pas le sentiment d’une conversation empreinte de tonalité collaborative. L’état d’esprit pour aborder les choses est de se comporter d’égal à égal et de s’écouter pour construire sur les positions et les enrichir.

L’impliquer c’est aussi motiver. L’être humain est plus motivé pour agir d’une certaine manière s’il a été impliqué dans la réflexion qui a abouti à identifier cette manière.

La plupart des problèmes peuvent se résoudre de plusieurs manières. L’efficacité d’une solution dépend d’une part de sa pertinence et d’autre part de l’adhésion à celle-ci de la part de la personne qui la met en place. Pour vous rappeler cette notion, notez la formule suivante : Efficacité = Pertinence + Adhésion

Une solution moins bonne qui néanmoins obtient une adhésion générale de ceux qui la mettent en œuvre peut s’avérer plus efficace qu’une solution plus pertinente qui soulève de la résistance.

Attention, impliquer ne veut pas dire manipuler pour que l’autre s’approprie notre idée et ait davantage envie de la mettre en œuvre. Nous disons simplement que les gens ont des idées qui méritent d’être entendues et que les impliquer dans la réflexion apporte du sens et de l’engagement dans l’action. Impliquer l’autre dans la recherche de solutions, c’est le responsabiliser et lui donner envie de résoudre le problème auquel il est confronté.

Notre rôle : rendre les choses faciles

  • Rendre les choses faciles, c’est enfiler le costume de coach, de facilitateur ou de soutien pour aider l’autre à lever les freins et lui simplifier la vie.
  • Impliquer l’autre dans la recherche de solutions, c’est éviter d’apporter d’emblée des solutions ou d’offrir des conseils. C’est également responsabiliser l’autre pour qu’il découvre l’ensemble des freins par lui-même et réfléchisse aux solutions qui pourraient être envisagées. On demandera à l’autre de partager ses idées sans oublier la question essentielle : « Que pensez-vous qu’il faudrait faire ? »
  • Lever les freins c’est balayer les six sources d’influence, l’ensemble des forces en présence, qu’elles soient personnelles, sociales ou structurelles pour relever les points de blocage. On peut alors être amener à partager son point de vue ou à suggérer des pistes si la personne a du mal à prendre du recul sur la situation.
  • Penser à la fois à la capacité et à la motivation, c’est vérifier, une fois les freins de capacité levés, que la personne est désormais disposée (motivée) à adopter le comportement attendu. Il ne suffit pas de pouvoir pour vouloir.

Pour vous donner un avant-goût du livre, nous vous en proposerons chaque semaine un extrait pour vous accompagner durant l’été.

Découvrez dès la semaine prochaine : l’Extrait 9 « Rester centré sur l’essentiel tout en sachant s’adapter »

Pour recevoir les extraits automatiquement, c’est ICI !

Téléchargez gratuitement le 1er Chapitre du Livre

Précommandez le livre dès maintenant sur  

article suivant
22 août 2019

Extrait n°9 du livre Crucial Accountability

Lire l'article suivant