Comment réagissons-nous quand la discussion devient épineuse ? | VitalSmarts France
Contact Retour en haut

Conversations cruciales

7 novembre 2018

Comment réagissons-nous quand la discussion devient épineuse ?

Etes-vous plutôt silence ou violence ? Voici quelques explications

Le dialogue est souvent rompu car quand la discussion devient épineuse et que notre cerveau reptilien s’en mêle, nous nous orientons soit vers le silence, soit vers la violence.

Nous avons tous recours au silence à un moment ou à un autre, car en fait, il nous arrange bien !

Il est 20 h, vous rentrez tout juste du travail, votre collègue vous a déjà bien « tapé sur les nerfs », autrement dit, vous n’aspirez qu’à une chose : de la tranquillité ! Dommage pour vous mais Madame n’est pas de cet avis ! Elle vous attend au beau milieu du salon, bras croisés, sourcils froncés… Ça promet !! C’est en effet ce soir qu’elle a décidé d’aborder un sujet clef : votre fils qui rentre en 2nd  va-t-il aller dans un lycée public ou privé ? Question épineuse car elle sait que vous ne voyez pas l’intérêt du privé quand elle ne peut envisager le lycée du quartier ! Sauf que là ce n’est pas le moment, vous n’avez pas envie de vous lancer dans un interminable débat car trop fatigué, aussi après l’avoir écouté exposer tous ses arguments, vous baissez les bras, jetez littéralement l’éponge et signez les papiers du lycée privé…

Retour sur ce qui vient de se passer : vous êtes fatigué pour ne pas dire épuisé, vous rentrez chez vous avec pour seule idée en tête de vous détendre devant la télé et l’intervention de votre femme va bousculer vos projets. Vous n’êtes absolument PAS d’accord avec elle mais à ce moment précis vous avez tout simplement choisi l’option qui vous paraissait la plus simple : ne rien dire et obtempérer pour qu’elle vous fiche la paix ! Vous avez tout simplement basculé vers le silence. Résultat : vous êtes frustré et vous allez très certainement regretter d’avoir laissé passer cette occasion de vous exprimer !

Tout comme le silence, la violence apparaît très souvent lors d’une conversation…

Paris, aéroport de Roissy 15h00 : vous sortez péniblement d’un long vol de plusieurs heures ou pas de chance, votre voisin, véritable moulin à parole ne vous a pas laissé respirer ! Vous n’avez qu’une heure pour effectuer votre changement, porte vers la liberté pour rejoindre votre femme en vacances.

Seul bémol, c’est votre première fois à Roissy et rapidement, vous vous égarez au milieu de la foule… L’aéroport est bondé de monde et vous ne parvenez pas à trouver quelqu’un pour vous aider.

Le temps passe et vous tournez en rond…Il ne vous reste que 30 minutes, en panique, vous interrogez les gens autour de vous mais eux-mêmes sont soit incapables de vous répondre soit trop pressés pour vous accorder 2 minutes. Un quart d’heure plus tard, vous parvenez à obtenir de l’aide auprès d’un agent Air France, il vous indique la direction à prendre. Sac sur le dos, valise à la main, vous courrez à perdre haleine en direction de votre terminal. Quelques bousculades plus tard, vous parvenez tant bien que mal transpirant, haletant devant la porte d’embarquement.

16h 00 : « Désolée Monsieur, ce n’est plus possible » vous dit l’hôtesse très calmement.

Ces paroles vous font l’effet d’une gifle ! Quoi, après tous ces efforts, tout ça pour finalement rater votre avion ? Non mais elle rêve vous dites-vous, ce n’est pas possible, les autres passagers viennent juste de passer la porte. Le dernier a embarqué sous vos yeux 30 secondes avant que vous n’arriviez !

Vous demandez à l’hôtesse de rouvrir la porte puisque les autres passagers attendent encore. Elle vous adresse un refus des plus froid. Vous réitérez votre demande, convaincu que cela ne lui coûte pas grand-chose, vous lui expliquez votre situation. Rien à faire, elle se montre inflexible…

C’en est trop pour votre cerveau, vous réalisez que vous allez réellement rater votre vol et cela vous contrarie au plus haut point ! Vous perdez pieds et c’est parti pour une discussion enflammée avec l’hôtesse : « mais pourquoi ? ça vous coûte quoi ? c’est de la mauvaise volonté ! ça vous amuse d’emm……. les gens ! ».

Le pire : vous faites face à un mur, l’hôtesse reste de glace, elle ne vous répond pas… Ce qui a pour effet de faire monter d’un cran votre colère, vous demandez à parler à ses supérieurs, rouge pivoine, vous explosez littéralement et vous défoulez sur elle à coup d’invectives salées…

5 minutes plus tard : l’hôtesse s’en va et vous vous retrouvez seul, encerclé par la foule alertée par vos gesticulations sonores…

Retour sur ce qui vient de se passer : Les émotions vous ont submergées, le stress a pris le dessus et vous vous êtes réfugié dans la violence, seule issue que vous avez trouvé à la situation. Ou plutôt seule issue que votre cerveau vous a laissé prendre…

Que vous ayez plutôt recours au silence ou à la violence, il est possible d’apprendre à aborder une conversation différemment car au fond ni l’un ni l’autre ne vous aident à obtenir ce que vous désirez !

Apprendre à écouter son cœur, à gérer ses émotions, à favoriser le dialogue sont autant d’outils que la méthode Conversations Cruciales vous offre pour apprendre à gérer avec aisance toutes les conversations.

Téléchargez Gratuitement le 1er Chapitre du livre Conversations Cruciales pour en apprendre plus sur la méthode :

Téléchargez Gratuitement le 1er Chapitre du Livre

article suivant
7 novembre 2018

C'est officiel, nous sommes tous champions du monde de l'évitement !

Lire l'article suivant