Comment oser donner du feedback à un supérieur ? | VitalSmarts France

Comment oser donner du feedback à un supérieur ?

Donner du feedback à un collaborateur est essentiel quand un manager souhaite faire progresser son équipe. Mais les managers savent-ils ce que pensent leurs collaborateurs de leur style de management ? Reçoivent-ils du feedback des membres de leur équipe ? Les collaborateurs se sentent-ils en mesure d’adresser des commentaires critiques à leurs supérieurs ? Voyons comment favoriser les critiques constructives et savoir aborder des sujets délicats de manière réfléchie et productive.

Comment donner un feedback à son manager

Une étude internationale de VitalSmarts montre que 80% des répondants ne disent rien à leur manager même lorsqu’ils ont des problèmes avec lui. Ces silences sont dommageables car un manager qui ne sait pas comment il est perçu ne peut pas améliorer ses performances ni celles de l’entreprise. Partager une perception à un supérieur reste certes un acte qui peut paraître courageux, mais oser se lancer dans cette démarche peut susciter des prises de conscience chez l’autre et améliorer votre mode de fonctionnement avec lui.

Pour donner un feedback, il est nécessaire d’installer un climat de confiance avec son interlocuteur, et ce, quelle que soit sa position dans l’entreprise. Sans confiance, l’échange pourrait nuire à la relation et conduire à un conflit. Quel que soit le point que vous souhaitez aborder, vos intentions doivent être positives et guidées par une volonté d’améliorer une situation. Ne commencez jamais avec un reproche ou une plainte. Avant de vous lancer, demandez à votre manager la permission de partager un ressenti et assurez-vous qu’il soit réceptif à la démarche. Voilà un exemple de ce que vous pourriez dire : « J’aimerai partager une inquiétude avec vous si vous me le permettez. (Attendre l’approbation.) J’ai observé que pour le projet que vous m’aviez délégué, vous avez fini par prendre la décision vous-même. Je me demande quelles sont les raisons qui ont motivé ce changement. Je ne vous cache pas que cela m’a frustré car j’aimerais pouvoir prendre les décisions moi-même à l’avenir pour les projets qui me seront attribués. Comment voyez-vous les choses ? »

Afin d’appréhender au mieux la conversation, abordez en premier lieu les conséquences que vous percevez d’un acte ou d’une décision. Aidez la personne à comprendre non seulement la nature du problème mais aussi pourquoi cela est important pour vous. Ce faisant, vous encouragerez votre interlocuteur à être plus enclin à entendre ce que vous avez à lui dire.

Dans ces moments cruciaux, privilégiez l’empathie au jugement. Si le ressentiment vous envahit, évitez d’aborder la conversation dans cet état d’esprit. Ces conversations ne fonctionnent que si chacun se sent en sécurité. Nous avons tendance à nous concentrer trop souvent sur nous et à oublier de créer un climat de sécurité pour la personne en face. Pourtant en cherchant à mettre l’autre à l’aise, nous créons à la fois la sécurité pour lui et pour nous-même. Si la personne ne se sent pas jugée ou critiquée, un échange constructif est possible. Ne comptez pas sur des changements de comportement radicaux. Ces derniers ont en effet peu de chances de se concrétiser tant les habitudes peuvent être ancrées au plus profond d’une personne. Cherchez plutôt des solutions de rechange et explorez ensemble des pistes d’amélioration, votre manager sera alors plus enclin à modifier sa façon d’agir.

Pour en apprendre d’avantage sur le feedback et devenir un expert sur le sujet, téléchargez notre dernier Livre Blanc :

Comment un manager peut-il encourager ses collaborateurs à donner leurs avis ?

La différence entre une critique constructive et une critique malveillante ? La première est celle que vous faites aux autres. La seconde est celle qu’ils vous font.

Cette citation de Frank WALSH ne doit rien au hasard et prend tout son sens en entreprise. Pour lutter contre cette fatalité et développer une culture du feedback et de la communication, les managers doivent favoriser la critique constructive, en montrant qu’ils sont capables d’entendre les points qu’on leur remonte et de reconnaître leurs points de développement.

Si vous êtes manager et si vous souhaitez vous engager dans cette voie, commencez tout d’abord par créer des moments dédiés pour aborder des sujets délicats avec vos collaborateurs dans un climat de confiance. Les réunions hebdomadaires de service sont propices à recueillir du feedback sur la semaine écoulée pour préparer les missions de la semaine à venir de manière sereine, en réglant les points qui ont pu causer des frustrations. Dans une démarche d’amélioration continue, pensez aussi à demander à vos équipes d’évaluer vos efforts suite aux retours qu’ils vous auront fait.

Encouragez vos collaborateurs à dire ce qu’ils pensent en partageant quelques feedbacks qui vous ont été donnés et comment ceux-ci vous ont aidé à avancer. De cette manière vous montrerez l’exemple et ouvrirez la voie aux autres pour faire de même. Invitez vos collaborateurs à partager leurs opinions, leurs ressentis ou frustrations en disant : « S’il y a quelque chose qui vous inquiète ou qui vous tient à cœur, j’aimerais vraiment le savoir. »

Avec ces conseils et bonnes pratiques pour encourager le feedback, vous diminuerez ainsi les frustrations et inquiétudes qui peuvent nuire à la productivité de vos collaborateurs. Les recherches de VitalSmarts en sciences sociales montrent que si les collaborateurs n’osent pas aborder ces points avec leurs managers, ils éprouvent du ressentiment. La voie de la réussite est pavée de communications franches et directes. Aucun manager ne peut être parfait ou exempt de reproches, mais avoir conscience de ses travers grâce à une communication ouverte rendue possible par une culture d’entreprise qui prône le feedback, permet de travailler dans un climat de confiance qui favorise la performance et la productivité.

La qualité d’une relation s’évalue en fonction du temps passé entre le moment où un problème est identifié et le moment où il est discuté de manière ouverte et constructive

Joseph Grenny, auteur de Conversations Cruciales, savoir et oser dire les choses.

Pour bénéficier de toutes les bonnes pratiques sur le sujet, l’équipe de VitalSmarts France vous propose de revoir notre webinar « Comment donner du feedback à son supérieur ? »

 

 

 

Source : How Leaders Can Ask for the Feedback No One Wants to Give Them, Harvard Business Review, Juillet 2019

article suivant
23 janvier 2020

Comment libérer la parole en entreprise grâce au Feedback ?

Lire l'article suivant