Comment confronter un comportement inadmissible d’une personne intouchable ? | VitalSmarts France

Comment confronter un comportement inadmissible d’une personne intouchable ?

Comment gérer une personne qui se croit tout permis et qui est intouchable ?

Le problème

Vous seriez étonné d’entendre le nombre de managers qui se disent obligés de conserver dans leur équipe une personne dont la performance est insuffisante ou le comportement inapproprié, comme s’ils étaient pris en otage. Tout le monde connait le problème et se demande pourquoi des mesures ne sont pas prises, mais personne ne fait rien. Il s’agit d’un salarié officiellement protégé (membre d’une instance représentative du personnel) ou d’un salarié qui bénéficie d’appui au sein de la Direction.

La solution

Face à cette situation difficile, vous devrez décider des mesures qu’il convient ou non de prendre. Ne prenez pas de décisions sans avoir échangé avec les bonnes personnes, qu’il s’agisse de la Direction ou des Ressources Humaines. Agir de manière responsable ne signifie pas se conduire en mercenaire et se lancer dans une croisade contre vents et marées. Écoutez votre cœur et demandez-vous ce que vous voulez vraiment, de manière à ce que votre conduite vous soit dictée par vos valeurs et croyances. Si vous passez à l’action, assurez-vous du soutien des leaders d’opinions qui vous entourent. Parmi les comportements inappropriés, sélectionnez celui qui a vos yeux est particulièrement inadmissible et précisez les limites que la personne ne devra plus dépasser. Puis informez-en la personne concernée tout en exprimant une intention sincère de trouver un mode de fonctionnement qui vous convienne mutuellement.

Décrivez des conséquences naturelles qui peuvent toucher votre interlocuteur et donnez- lui une chance de vous prouver sa volonté d’adopter une conduite différente. Veillez à ce qu’il comprenne le bien-fondé de votre démarche ainsi que votre détermination à ne plus fermer les yeux. Documentez votre échange de manière écrite. A partir de là, ne tolérez plus le moindre écart et soyez prêt à assumer que les conversations cruciales puissent prendre une tournure disciplinaire. Ne vous laissez pas prendre en otage, ne devenez pas une victime ou un impuissant, mais attention, ne vous racontez pas non plus une histoire de méchant !

Conclusion

Il est possible d’engager et responsabiliser les personnes autour de vous dans le respect de la relation, si vous suivez les principes des Conversations Cruciales.

Pour en apprendre d’avantage, télécharger le 1er Chapitre de notre livre Best-Seller Crucial Accountability, Savoir et Oser engager et responsabiliser.

Disponible sur

article suivant
10 janvier 2020

4 Compétences pour améliorer votre comportement en situation de stress

Lire l'article suivant