Cinq questions à Charles Duhigg | VitalSmarts France

Cinq questions à Charles Duhigg

Charles Duhigg est l'auteur du livre Best-seller Le Pouvoir des habitudes.
Il a étudié à Yale et Harvard et est devenu journaliste au New York Times, avant de recevoir le prix Pulitzer.

Qu’est-ce qui vous a motivé à faire des recherches à propos des habitudes et à vouloir en écrire un livre ?

Je suis quelqu’un de plutôt doué pour plein de choses et je pense être en mesure de contrôler mes choix et de prendre les bonnes décisions pour atteindre mes objectifs. Mais au moment où j’ai commencé à m’intéresser à ce sujet, j’ai ressenti une énorme frustration. En effet, j’avais beau avoir envie de perdre du poids, rien ne me permettait de modifier mes comportements alimentaires ou ne m’incitait à faire de l’exercice. J’avais beau me répéter « tu es quelqu’un d’intelligent, tu devrais être capable de contrôler ce que tu manges et t’astreindre à une activité physique, pourquoi est-ce si difficile pour toi ? » J’étais démuni face à mon incapacité de changer mes habitudes.

Je couvrais à l’époque un reportage en Iraq. C’est là que je me suis rendu compte que l’armée a cette incroyable capacité de changer les habitudes de ceux qui s’y engagent. Les gens y viennent d’horizons très différents, avec leurs propres habitudes, leurs comportements et leurs croyances. Quand ils quittent l’armée, ils ont la même discipline, les mêmes réflexes et les mêmes routines en cas de crise. Un soldat est conditionné à contrôler sa manière d’agir qu’il soit seul ou en groupe. Cela me fascinait de voir comment un groupe aussi important d’individus pouvait adopter le même comportement simultanément. Alors qu’à mon simple niveau je ne parvenais pas à résister à la tentation d’un snack, comment était-il possible de synchroniser tant de comportements, comment l’armée parvenait-elle à insuffler tant de changements dans des milliers de personnes ? C’est à ce moment que j’ai voulu entreprendre des recherches pour comprendre la science des habitudes et arrêter de grignoter.

Quel est le lien entre grignoter et les habitudes ?

Et bien, comme je l’ai dit : j’ai un faible pour le sucré. En écrivant Le pouvoir des habitudes, j’ai appliqué ce que j’apprenais à l’habitude qui était la mienne de grignoter un cookie tous les après-midi. Si comme moi, vous craquez devant un cookie au chocolat, vous comprendrez que résister à la tentation, n’est pas chose facile. Me débarrasser de cette habitude ne l’a pas été, mais j’y suis parvenu en testant différents signaux, des routines et des récompenses. Je pense qu’au travers de cet exemple simple on peut plus facilement comprendre comment changer les habitudes.

Comment peut-on se rendre compte qu’une habitude nous dessert ?

Personnellement, je me suis conditionné à me prendre en main quand mon comportement est en décalage avec ce que je souhaite qu’il soit. Quand je sens que je perds le contrôle sur ma manière d’agir alors que je devrais raisonnablement agir d’une certaine manière, je cherche à comprendre ce qui me pousse à agir de la sorte pour remonter à la source du problème.

Le cerveau est plein de pensées contradictoires. On connait ses mauvaises habitudes mais on néglige ce côté rationnel du cerveau qui dicte de se conduire autrement. En s’intéressant aux signaux et aux récompenses qui déclenchent les comportements et en les rendant automatiques, on peut pousser les pensées inconscientes vers le cortex préfrontal, et se forcer ainsi à prendre conscience de celles-ci, pour pouvoir agir sur elles. A moins de faire ce cheminement, tout effort pour changer un comportement sera vain, et vous vous retrouverez coincé dans une boucle d’habitude.

Chacun détermine pour soi si un comportement est productif ou contre-productif et décide si l’habitude est bénéfique ou non. Si un comportement nous amène là où nous voulons être, très bien, gardons-le. Si un comportement nous empêche systématiquement d’avancer, alors il nous dessert et nous ne pouvons rester dans le déni. Le but de mes recherches et de la formation qui en a découlé a été de permettre à tout un chacun de reprendre le contrôle de ses habitudes. Un modèle vous permettra de diagnostiquer pourquoi vous prenez telle ou telle décision et vous donnera des outils pour déterminer si votre comportement est en phase avec vos objectifs.

Pourquoi les habitudes individuelles sont au centre de la réussite d’une entreprise ?

Nous sommes entourés par les habitudes. Elles ne sont ni bonnes ni mauvaises jusqu’à ce que nous déterminions si le comportement qui est devenu habituel nous permet d’aller là où nous voulons aller. Tous nos modes de fonctionnement professionnel sont basés sur des habitudes : la façon de répondre à nos courriels, de consulter notre boîte de réception, comment nous organisons notre journée, comment nous priorisons nos projets, comment nous parlons avec nos collègues, et comment nous utilisons le temps alloué aux réunions. Nos vies et nos entreprises sont menées au doigt et à l’œil par nos habitudes.

Prenons un exemple, imaginez que vous faites partie d’une équipe de direction. Les conversations lors de vos réunions dévient souvent vers d’autres sujets qui n’ont rien à voir avec l’agenda fixé. Le temps passe, et la réunion s’achève sans avoir pu atteindre ces objectifs. Il n’y a rien de bien ou de mal dans cette situation. Elle est ce qu’elle est. Le fait de vouloir atteindre quelque chose de spécifique et de ressentir de la frustration suite à une perte de contrôle montre qu’il existe des comportements individuels ou culturels au sein de l’équipe qui créent des décalages. Comment procéder pour que les manières d’agir en réunion permettent d’atteindre les objectifs ? Nous sommes souvent prisonniers de nos habitudes culturelles. Si nous n’en prenons pas conscience, ne déterminons pas ce qui les provoquent et ne parlons pas de la manière dont elles nous affectent, nous ne pourrons les changer.

Comment le Pouvoir des Habitudes a-t-il amélioré votre vie personnelle et professionnelle ?

Ne pas atteindre certains objectifs par manque d’alignement entre mon comportement et mes objectifs m’a longtemps dérangé alors même que je me sentais en mesure de contrôler de nombreux autres aspects de ma vie. Quand vous ne pouvez pas maîtriser quelque chose alors que vous pensez que vous devriez pouvoir le faire, cela vous affecte émotionnellement, physiquement et mentalement.

Le Pouvoir des Habitudes a influencé ma vie de toutes les manières possibles. Je ne laisse plus les distractions dicter mon comportement. Faire du sport est devenu plus facile, je travaille de manière plus efficace et je me concentre désormais sur les projets et les personnes les plus importantes dans ma vie (ma famille). Comprendre ce qui motive mes habitudes, comment le cerveau agit pour créer ou changer une habitude, et les récompenses que je cherche par mes actions, m’ont permis de contrôler mon comportement, mes pensées, mes décisions, ma santé et mon bien-être. Je ne suis plus prisonnier des habitudes qui n’étaient pas compatibles avec mes buts professionnels ou personnels. Et cela fait du bien !

Pour en savoir plus

N’attendez plus d’avoir la volonté pour changer !

La formation Le Pouvoir des Habitudes, vous enseigne les compétences pour identifier et créer les habitudes pour réussir au sein de votre entreprise. Le cours s’appuie sur la méthodologie de la formation d’une habitude pour vous aider à reconnaître quand vous devez changer, quels comportements sont à changer, et comment s’assurer que le nouveau comportement soit ancré.

Notre prochaine date

Découvrez notre prochaine session de formation inter-entreprises Le Pouvoir des habitudes le 10 Juin 2021 !

Découvrir

Ca m’intéresse

 

article suivant
11 mars 2021

Qu'est-ce que la formation : Le Pouvoir des Habitudes ?

Lire l'article suivant